Accueil

Avez-vous déjà eu un RÊVE ?

Avez-vous déjà eu envie de faire quelque chose « d’irréaliste », de se fixer un objectif et de tout faire pour y arriver ?

Cette petite idée qui fredonne sans cesse dans votre tête, tel un refrain qui cherche sa fin.

Voici que depuis des années, j’ai étudié et travaillé, en rêvant parallèlement de partir aider et sauver des animaux sauvages.

Ce moment tant attendu, le voici : le moment de prendre son courage à deux mains et oser.

Oser vivre sa vie, oser vivre ses rêves.

12592468_10205496278508286_4123632042331270399_n

J’ai fait un rêve : celui de LA LIBERTÉ.

« Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. » Nelson Mandela

L’idée de mes voyages est donc un périple à travers notre monde, à la recherche de refuges animaliers œuvrant pour le bien-être et la protection de la faune sauvage.

Voici mon récit.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Valérie dit :

    Bonjour Lucile,
    je viens de tomber sur ce message sur Facebook. Peut être que cela pourra étayer votre blog.
    à très vite
    Valérie
    Julie Puech a partagé la vidéo de Blood Lions dans le groupe Voyages Sac-à-dos … » backpackers ».
    6 h ·
    Un sujet à diffuser !
    Volontourisme… et arnaques à gogo.
    On voit fleurir foison de « volontariats » dans divers pays. C’est attirant, aller s’occuper de bébés lions, payer 1500euros pour 15 jours à câliner des peluches géantes… ou dans un autre style, aller bosser 2 semaines dans un orphelinat, où votre principale activité sera de jouer avec les enfants et repeindre le mur de l’école.
    C’est mignon, mais d’où viennent ces bébés lions? Et où finissent-ils ? Certainement pas dans la nature, après avoir grandi en se faisant câliner par des occidentaux en mal d’amour, démarche bien loin de toute action réelle de protection et réintroduction d’animaux sauvages.
    Et ces enfants avec qui l’on rigole tant, a-t-on songé à ce sentiment d’abandon sans cesse renouvelé à chaque départ d’écovolontaire ? Allons plus loin, en Asie notamment, certains orphelinats ont été créés de toute pièce, les enfants achetés aux familles pour ensuite faire venir des volontaires le coeur sur la main et les poches pleines d’oseilles.
    http://www.cetamada.org & http://www.concordia.fr sont des associations sérieuses, avec qui je suis partie travailler à l’étranger, bien loin de ces pratiques et bien loin de demander de telles sommes d’argent. Des associations qui se font rares actuellement…

    21 075 vues
    Blood LionsJ’aime la Page
    Hier, à 10:53 ·
    « And these students, in many cases, are being absolutely ripped off…They are paying to rear a cub that is going back into a canned hunting situation ».

    What a…

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Valérie. C’est effectivement un point important à ne pas négliger lorsque l’on part dans de telles missions. J’y fais déjà référence avec un lien dans mes recherches (https://blog.u2guide.com/fr/que-faut-il-savoir-sur-le-tourisme-animalier) Un ou des articles seront d’ailleurs traité à ce sujet. Il faut savoir où l’on part, pourquoi on part, et bien comprendre ce qu’il se passe sur place. L’écovolontariat n’est pas un jeu, ni une action pour combler un manque d’affection. Il faut être regardant et faire attention si l’on veut respecter une certaine éthique. Merci pour votre message qui est tout à fait pertinent ! Au plaisir

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s